English

Les trois premières passerelles ONG Noria en construction en Haïti concernent une population de 50 000 personnes. L’ensemble des projets initiés concerne environ 450 000 habitants.

Les personnes touchées par la réalisation d’une passerelle ou d’un pont léger améliorent immédiatement leur sécurité, l’éducation de leurs enfants, l’accès aux services de santé et aux services sociaux... Par ailleurs, en facilitant les échanges, l’ouvrage contribue à une meilleure commercialisation des denrées alimentaires.

Enfin, chaque passerelle construite permet aux acteurs de s’approprier le modèle à travers les expériences acquises lors de la réalisation. Haïti, la République Démocratique du Congo et le Bénin sont les premiers pays où, aujourd’hui (avril 2009), Noria propose son aide.

(JPG)
(JPG)Axonométrie et mise en situation du pont de la région de Gouïn en Haïti.