English
Ces trois dernières années (2008/2011), l’association s’est concentrée sur le territoire d’Haïti. Haïti est aujourd’hui un des pays les plus pauvres du monde.
Ses infrastructures sont, soit inexistantes, soit dans un état catastrophique.
Le développement de l’agriculture, des services, de l’éducation et des ressources naturelles passe par un effort énorme d’investissement en routes et ponts. La communauté internationale, très présente, particulièrement les États-unis et l’Europe, développe déjà des programmes de construction et d’amélioration des infrastructures du pays. C’est dans cet environnement que Noria a élaboré le projet “25 passerelles pour
120 000 Haïtiens”.

Grâce à l’aide de la FONDATION VEOLIA ENVIRONNEMENT deux passerelles sont construites et un pont léger est actuellement en construction pour la fin de l’année 2011.
"25 passerelles Noria pour 120 000 Haïtiens"
(GIF) Noria a besoin pour ce projet :
d’acier Weatherproof
de fonds
d’aide logistique
(JPG)
Chaque jour 2 à 3000 personnes traversent la rivière Jacmel à pied et plusieurs centaines de véhicules en empruntent le gué.